News Martinique, iles

11 janvier 2014

Groupe Monplaisir au Tapis : plus de 20 millions d'euros de dettes fiscales et sociales

Le groupe Monplaisir doit 22 millions d'euros de dettes sociales et fiscales Par Joseph NodinPublié le 11/04/2013 | 08:36, mis à jour le 11/04/2013 | 19:56 C'est le "canard enchaîné" qui révèle cette information dans sa dernière livraison. Le groupe Monplaisir présent dans l'environnement, l'immobilier, le tourisme, l'énergie et industrie, doit 22 millions d'euros de dettes aux organismes sociaux et fiscaux de Martinique.

Le journal fonde son enquête sur les documents du tribunal de commerce de Fort de France. Entre le 23 août 2010 et le 22 janvier 2013, la Sécurité sociale et les instituts de retraite ont présenté 26 ardoises à Sofinpar, société qui gère le secteur environnement du groupe Monplaisir pour un total de 1 442 392,29 euros. A trois reprises, les services fiscaux ont adressé des rappels de créance, s’élevant à 264 413,85 euros , selon le journal satirique.   La famille Monplaisir, une des plus importantes de l'île, est présente dans les secteurs les plus performants, tourisme (parfois au centre de conflits sociaux), industrie, collecte des ordures, ou immobilier, notamment. Les filiales sont aujourd'hui fragilisées à cause d'une dette sociale et fiscale qui atteint 22,5 millions d'euros, pour un groupe qui emploie plus de 1200 personnes et dont le chiffre d'affaires est de 117 millions d'euros, indique le journal.

Contacté par l'hebdomadaire, Yan Monplaisir, le plus connu des dirigeants, ancien conseiller général et régional et membre actif de l'UMP Martinique, a déclaré que son groupe "assurera, comme il l’a toujours fait, l’intégralité de ses obligations". Yan Monplaisir, avec qui nous avons échangé ce matin par téléphone, note que "ces informations adressées  à la presse nationale, interviennent en pleine procédure d'appel d'offre pour le contrôle du casino de Schoelcher". Deux  groupes sont concernés dont celui que soutient Yan Monplaisir. La mairie de Schoelcher doit faire son choix avant le 31 mai prochain.

Les commentaires : NON MAIS !!! Dettes fiscales et sociales d’environ : VINGT-DEUX MILLIONS D’EUROS ? Hein ? On est où là ? Dans une colonie non-institutionnalisée africaine ?

- Que font les organismes de recouvrement ? Que font les services fiscaux du Ministère de l’Economie et des Finances ? On se moque de Qui ? Des veaux ?

- La famille Monplaisir ? Une des cinq familles qui dominent la Martinique : "La famille Monplaisir, venue de Sainte-Lucie, s’est construite au fur et à mesure des métissages - Yann Monplaisir, P.D.G du groupe familial depuis Février 2011, se charge de l’environnement (collecte et traitement des déchets) et du tourisme (Le Club Med aux Boucaniers et le quatre étoiles d’affaires la batelière) - Bon orateur, cet essec de 59 ans a été conseiller régional, général et assure "briguer" la "députation" - Au sein du Groupe Monplaisir, ses frères Donald et Ralph s’occupent du secteur immobilier et du gazoduc de Trinité, alors que ses quatre fils agés de 24 à 30 ans, gèrent de petites societés - au total, le Groupe enregistre *SOIXANTE MILLIONS de chiffre d’afffaires et rassemble 1200 salariés"- * Article effectué avant les élections législatives, mais certainement d’actualité sur bien de points -

Messieurs les parlementaires martiniquais, Sénateurs, Députés toutes tendances confondues, vous devriez vous saisir de ce ce problème rapidement car il s’agirait ici, si les faits sont avérés, d’une spoliation de la "communauté des salariés martiniquais", de l’ensemble des martiniquais et au delà de la "communauté nationale" - A moins que, Messieurs les parlementaires martiniquais, vos mandats ne servent qu’à vous procurer de faramineux émoluments ou avantages liés à la fonction ?

Rappelons que c’est ce même Monsieur Monplaisir qui se proposait par démagogie politicienne, de reverser ses indemnités I.R.F.M (Indemnités de Représentation et de Frais de Mandat) à un jeune créateur de projet d’entreprise, en cas d’élection à l’Assemblée Nationale - Une pure et pitoyable démagogie électoraliste puisque les règlements de l’Assemblée Nationale Française interdisent formellement ce type de détournement de fonds publics !

Par ailleurs, le même personnage, ne se sentait-il pas capable de "gouverner" la future Assemblée/Collectivité Unique de Martinique ? Pour qui prend-t’il les martiniquais ?

- Messieurs les Parlementaires Larcher, Antiste, Letchimy, Marie-Jeanne, Nilor, Azérot, dans un pays de Droit , cette affaire est intolérable, inadmissible !!! Soyez pour une fois, consensuels, au delà de politique politicienne et réellement pour les intérêts supérieurs de votre peuple, saisissez-vous de ce dossier - C’en est assez !!! Il suffit.... !!

Posté par chraly55 à 12:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]